MOTO SALON 2003, visite du CLUB 59 anglais

 

Ecrit par Dick BENNETT

Traduit de LINK Magazine ( printemps 2004 ) par Martine SPEISSER

 

 

 

« Y aller et revenir ! »

Ou la visite au Club 59 à Paris

La section française nous avait toujours invités à venir les voir en France et pour une raison ou une autre, nous n’avions jamais pu y aller.

Yvonne, Harriet et moi-même décidèrent qu’il était temps de s’y rendre et donc le
28 novembre, nous avons tous « embarqué » à bord du « char Harriet » Mach 11
(le Mach 1 était le premier attelé sur une BMW K1 et est maintenant en vente, remplacé par le Mach 11 attelé à une Honda Black Bird), et avons pris la route pour Douvres.

Nous avions emmené autant d’articles 59 que possible pour l’exposition  Moto Salon à Paris.

Nous nous sommes installés pour la traversée Douvres-Calais et avons pris le petit déjeuner sur le bateau.

L’autoroute, je devrais plutôt l’appeler « Péage » (*) était désert comme d’habitude ce qui fait que j’avais le choix entre rouler à grande vitesse et une consommation d’essence importante, donc j’ai choisi une vitesse de croisière de l’ordre de 140 Km/h ce qui a permis de limiter la consommation d’essence à un niveau raisonnable.

Le temps était un peu brumeux et le seul incident a été un poids lourd qui a perdu ses cales et sangles d’attache qui ont percuté la voiture devant nous, projeté deux pneus dans le pare-brise et le capot s’est trouvé arraché.

Cela est arrivé si vite que je me suis concentré pour éviter les pièces de métal  perdues par le camion et les morceaux de la voiture que nous les avions dépassé avant de pouvoir s’arrêter. D’autres voitures s’étaient arrêtées et les gens étaient en train de téléphoner, nous avons donc continué.

Nous sommes arrivés à Moto Salon à 3 heures environ où nous avons rencontré Martine et Claude qui s’occupent du 59 en France, et se sont occupés de nos réservations d’hôtel, de nos billets et d’une façon générale ont très bien pris soin de nous durant tout le week-end.

L’exposition était super avec beaucoup de motos classiques, mais je pense que le stand du 59 était le plus dans l’esprit «moto classique ».

Mark & Linda Wilsmore étaient également présents et tenaient un stand « Ace Café » contigu au stand 59. Mark & Linda sont de grands supporters du Club 59 tout comme nous le sommes de l’Ace Café.

Comme prévu, nous avons tous suivi Martine (à grande vitesse) jusqu’à l’hôtel, elle avait même fait en sorte que nous ayons une chambre où nous pouvions garer le side-car devant la fenêtre de la chambre ce qui nous a beaucoup facilité le chargement  & déchargement, directement par la fenêtre !

(*) - les autoroutes ne sont pas payantes en Angleterre -

 

 

 

La Suite ...